« Proposer le Rorschach à un sujet n'est pas lui faire dire ce qu'il ne veut pas dire, mais plutôt lui permettre d'exprimer ce qu'il ne peut pas dire en termes clairs, c'est-à-dire ses moments de souffrance, ses points de fragilité et aussi sa disponibilité, ses modes de récupération, ses possibilités de dégagement. »

Nina Rausch de Traubenberg
(1986), Le Rorschach, espace d'interactions, 
Bulletin de Psychologie, 376, 39, 11-15, p. 660

 

EN CE MOMENT

Congrès international de la Société du Rorschach à Paris

Benoit Verdon au micro de France Culture pour raconter la vie d'Hermann Rorschach

Colloques